Lancement de l’album Chansons retrouvées

Sortie de l’album double, Les chansons retrouvées, qui propose un répertoire inédit de l’auteur de p1aChansonsRetrouvees composé de chansons interprétées en public mais jamais enregistrées. Ces premières œuvres écrites entre 1962 et 1968 sont révélées dans ce coffret qui contient également les chansons du premier album de Lelièvre, lancé en 1973, et qui n’avait pas encore été numérisé. D’ailleurs, les premières explorations jazzistiques de Lelièvre sont fort présentes dans ces «chansons retrouvées».

À l’aide d’un considérable travail d’archives réalisé par Élizabeth Gagnon, en collaboration avec Monique Vaillancourt-Lelièvre, cet album constitue une autre pièce maîtresse de l’univers du poète de Limoilou. Pour sa part, Pierre Léger a effectué une remarquable restauration sonore de ces documents audio.

En plus de ces deux CD, un DVD offre un survol des moments de la carrière de Sylvain Lelièvre à travers des émissions de télévision, un spectacle et des vidéoclips. À souligner, Les chansons retrouvées a été en lice pour le Félix de la meilleure anthologie au Gala hors d’ondes de l’ADISQ en 2008.

Communiqué de presse, GSI Musique

Revue de l’album
Y a pas plus beau coffret, Sylvain Cormier, Le Devoir

Claude Léveillée mérite le prix Sylvain-Lelièvre

Claude Léveillée
Claude Léveillée

Claude Léveillée a mérité le prix Sylvain-Lelièvre lors de la seconde remise de prix de la Fondation de la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ). L’auteur de Frédéric a par le fait même obtenu une bourse de 10 000 $, soulignant sa carrière d’auteur-compositeur-interprète. La Fondation SPACQ a pour objectif de soutenir, promouvoir, encourager et de toute autre manière venir en aide aux auteurs et aux compositeurs ayant marqué le patrimoine québécois.

Documentaire radio sur Sylvain Lelièvre

sl_86L’animatrice Élizabeth Gagnon a réalisé un documentaire radiophonique de sept épisodes consacrée à Sylvain Lelièvre pour la Première chaîne de Radio-Canada. Appuyée de documents d’archives, de chansons inédites et de témoignages d’amis, d’artistes et de membres de sa famille, Sylvain Lelièvre, Le chanteur libre est animé par Michel Rivard. En complément à cette série documentaire, Élizabeth Gagnon a proposé Lelièvre+, un rendez-vous en chansons et en musique avec Sylvain Lelièvre. Une émission émaillée de commentaires et de témoignages de l’artiste et d’invités dans une formule plus légère.

Extraits sonores des sept émissions disponibles à l’adresse électronique suivante:

Sylvain Lelièvre, Le chanteur libre

Sylvain Lelièvre sous la baguette de l’Orchestre symphonique de Longueuil

hommage(2)Commémorant les cinq ans de sa disparition, Sylvain Lelièvre a été salué lors d’un hommage qui lui a été rendu réunissant sur la même scène plus de 150 artistes. Composé du Choeur de Pratt & Whitney Canada, de l’Orchestre symphonique de Longueuil, de l’Atelier jazz de Montréal et des musiciens de Sylvain Lelièvre, le spectacle intitulé Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves a accueilli quelques-uns des plus grands noms de la chanson d’ici. Sous la direction de Marc David, Léon Bernier et Marc Bélanger, une pléiade d’artistes tels que Claude Gauthier, Daniel Lavoie, Robert Marien, Roberto Medile, Danielle Oddera, Linda Racine, Ginette Reno, Michel Rivard, Marie-Claire Séguin et Claude Vallières ont interprété les succès les plus marquants du répertoire de Sylvain Lelièvre, à savoir Marie-Hélène, Petit matin, Toi l’ami, Venir au monde et Les choses inutiles, notamment.

Animé par Edgar Fruitier, l’événement a également contribué à amasser des fonds pour Certex, organisme à but non lucratif de la Montérégie, important récupérateur et recycleur de matières textiles.

Couverture de l’hommage, Canoë, 13 février 2007

Le prix Rapsat-Lelièvre accordé à Jéronimo

jeronimoLa vingtième édition de Coup de coeur francophone a été l’occasion de remettre à l’auteur-compositeur-interprète Jéronimo le Prix Rapsat-Lelièvre. Originaire de Liège en Belgique, Jéronimo a obtenu cette distinction grâce à son deuxième opus intitulé 12 h 33. De facture plus intimiste et personnelle, son nouvel album frappe par la qualité des mélodies et la finesse des arrangements. Fruit d’une entente de coopération, ce prix prestigieux, attribué par un jury international, lui est décerné par le gouvernement du Québec et celui de la Communauté française de Belgique pour souligner son talent et l’originalité de son univers musical.