Pierre Létourneau reçoit le Prix Sylvain-Lelièvre

Pierre Létourneau, Monique V-Lelièvre et Maurice Pinsonneault
Pierre Létourneau, Monique V-Lelièvre et Maurice Pinsonneault

La Fondaction SPACQ a remis ses prix à 15 lauréats, le 24 septembre dernier. Pierre Létourneau a reçu le Prix Sylvain-Lelièvre, que lui a remis Monique Vaillancourt-Lelièvre, l’épouse du disparu. En remportant la distinction, soulignant l’ensemble de ses oeuvres, Pierre Létourneau a invité les interprètes à nommer plus souvent les auteurs et compositeurs de leurs chansons pour mettre en lumière leur talent. La récompense constitue une bourse de 10 000 $ pour son récipiendaire. Monsieur Maurice Pinsonneault, d’Angelcare, était ainsi présent pour la commandite.

Le Prix Rapsat-Lelièvre décerné à Saule

sauleL’artiste belge Baptiste Lalieu, alias Saule, est le récipiendaire 2014 du Prix Rapsat-Lelièvre. L’auteur-compositeur-interprète se voit attribuer la récompense pour souligner l’excellence de son 3e album Géant. Saule aura l’occasion de présenter au public québécois la qualité de ses chansons lors d’un spectacle à Coup de coeur francophone.

La ministre québécoise de la Culture et des Communications et responsable de la Protection de la langue française, Madame Hélène David, a déclaré : «Le Prix Rapsat-Lelièvre met en valeur notre belle langue et en assure ainsi la diffusion et le rayonnement». Le prix rend hommage aux artistes québécois Sylvain Lelièvre et belge Pierre Rapsat. Le but est de faire connaître les productions artistiques et de favoriser les échanges entre le Québec et la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’an dernier, le prix avait été attribué à Lisa LeBlanc pour son album éponyme.

Pantalon gris et veston bleu choisie par Stanley Péan

juin_2014-stanleyL’animateur et écrivain bien connu, Stanley Péan, présente ses favoris sur CD. Ce dernier propose un album de ses choix musicaux préférés avec Quand le jazz est là, les coups de coeur de Stanley Péan. Une pièce culte de Sylvain Lelièvre figure parmi les grands noms du jazz d’ici. Dernière pièce de l’album et non la moindre, Pantalon gris et veston bleu : enregistrement unique, réalisé en janvier 2002, trois mois avant le décès de Lelièvre. Cette chanson «autobiographique» a été captée par Radio-Canada lors de l’inauguration de la station Espace Musique à Winnipeg. L’album de Péan contient également des oeuvres jazz de Lorraine Desmarais, Oliver Jones, Jean Vanasse et Carol Welsman.