De Sylvain… à Lelièvre signé Ginette Paradis tout l’été

Depuis 2012, Ginette Paradis parcourt le Québec avec son spectacle : De Sylvain… à Lelièvre. Ainsi, pour une deuxième année consécutive, l’auteure-compositrice originaire de Limoilou transporte son tour de chant sur les scènes françaises. De Poitiers à Noizay, en passant par Rochefort-sur-Loire et Villaines-les-Rochers, Ginette Paradis offrira à ce nouveau public la poésie de l’écrivain de la chanson.

Comme à son habitude, la Limouloise saura charmer son auditoire avec ses interprétations émouvantes et vibrantes des classiques et des succès de Sylvain Lelièvre. Les spectateurs auront la chance de découvrir les perles du répertoire Lelièvre, à savoir Marie-Hélène, Petit Matin et Old Orchard, à l’instar de Toi l’ami, Le croque-mort à coulisse, Tôt ou tard, jusqu’aux Choses inutiles.

Outre la tournée française, Ginette Paradis doit se produire également à La Pocatière en juillet, Saint-Jean-Port-Joli en août, et Baie-Saint-Paul en septembre. D’autres représentations de De Sylvain… à Lelièvre sont prévues d’ici la fin de l’année. Cet hommage aux chansons et aux mélodies du poète de Limoilou est l’occasion d’entendre le brio des musiciens Gilles Beaudoin, aux claviers, Claude Laflamme, à la guitare-harpe, et Sylvain Audet, à la basse.

Retour du parcours sur Sylvain Lelièvre

Maison d’enfance de Sylvain Lelièvre

La Promenade des écrivains donne rendez-vous aux amoureux de Limoilou afin d’explorer des facettes méconnues du quartier d’enfance de Sylvain Lelièvre. Intitulée «Limoilou, quartier libre», la promenade est ponctuée de clins d’œil au poète et auteur-compositeur-interprète, qui a chanté ce quartier dans plusieurs de ses pièces, principalement dans La basse-ville et Tombouctou. Le parcours est animé par Marie-Ève Sévigny, auteure et directrice de la Promenade des écrivains. Durant 90 minutes, cette dernière lit des extraits de chansons de Sylvain Lelièvre et de son unique roman : Le troisième orchestre. Cette seule œuvre romanesque du poète de Limoilou constitue un regard juste de Québec dans l’ère pré-révolution tranquille. Le quartier y est décrit dans ses moindres détails, entre autres par ses ruelles. À la fin du parcours, en guise de cadeau, Michel Rivard a accepté de contribuer à la magie de cette marche sur Sylvain Lelièvre en composant un poème en hommage à son ami disparu au printemps 2002. Madame Sévigny récite le poème devant la maison d’enfance de Sylvain, au 245, 8e Rue. Moment fort de la promenade.

Deux premières marches ont eu lieu les dimanches 17 et 24 juin 2018. Deux autres sont prévues les samedis 7 et 14 juillet prochains, à 10h30.

Pour information et réservation : 418 641-6797, poste 3

Le départ de la promenade «Limoilou, quartier libre» commence à la station de radio CKRL : 405, 3e Avenue, Québec, G1L 2W2