Retour vers Sylvain Lelièvre

À l’émission Retour vers la culture d’ARTV du 6 novembre dernier, les animateurs Benoît McGinnis et Sophie Fouron se sont entretenus avec Joe Bocan au sujet du spectacle Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves… La metteure en scène, conceptrice et interprète de l’hommage à Sylvain Lelièvre s’est confiée comme quoi ce spectacle lui tenait particulièrement à cœur. Celle-ci s’est entourée de sept autres interprètes (Stéphane Archambault, Florence K, Pierre Verville, Danielle Oddera, Martin Théberge, Roberto Medile et Daniel Boucher), qui mettent en lumière l’importance et la qualité des textes de Sylvain Lelièvre. Initialement prévu pour quatre représentations uniquement, à l’été 2022, le spectacle prendra de nouveau l’affiche en 2023. Il est d’abord au programme du Théâtre Lionel-Groulx de Sainte-Thérèse, le samedi 29 avril prochain, puis en supplémentaire au Palais Montcalm à Québec, le vendredi 2 juin, ainsi que deux semaines plus tard le 16 juin, dans le cadre des Francos de Montréal, à la salle du Théâtre Maisonneuve.

Un hommage inspiré signé Joe Bocan

Afin de souligner le 20e anniversaire du décès de Sylvain Lelièvre, les Productions Martin Leclerc ont confié à Joe Bocan le soin de lui concocter un hommage. Intitulé Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves…, le spectacle est signé à la mise en scène par Joe Bocan elle-même qui y participe aussi comme interprète, en compagnie de Stéphane Archambault, Daniel Boucher, Florence K, Danielle Oddera, Roberto Medile, Martin Théberge et Pierre Verville. L’hommage est présenté dans quatre villes à compter du 7 août prochain, à Montréal, puis Gatineau, Sainte-Agathe-des-Monts et finalement Québec, le 10 septembre. La metteuse en scène a non seulement l’intention de faire redécouvrir l’œuvre de l’auteur-compositeur au public, mais aussi des volets plus méconnus de sa personnalité, puisque ce dernier était reconnu pour son humilité, son intégrité et sa proverbiale générosité. À ce sujet, Joe Bocan a justement décrit son approche de l’hommage au micro d’Isabelle Craig, le 25 juillet dernier : Le rêve éveillé de Joe Bocan à propos de Sylvain Lelièvre. Un complément d’article fournit un angle différent à l’événement : Joe Bocan rend hommage au « fabuleux » Sylvain Lelièvre avec un spectacle collectif.

Les bruits heureux de Sylvain Lelièvre

Benoît Sarrasin

L’animateur de Radio VM, André Roy, a souligné les 20 ans de disparition de Sylvain Lelièvre en accueillant à son émission Joe Bocan, Martin Théberge et Benoît Sarrasin. Pendant deux heures, André Roy a parcouru avec ses invités les poésies et la musique de Sylvain Lelièvre : chansons, pièces instrumentales, ponts musicaux, etc. (Marie-Hélène arrangée par Marc Bélanger), les voix de Martin Théberge (au piano : Benoît Sarrasin), Joe Bocan (lecture), Sylvain Lelièvre, Monique Leyrac, Renée Claude, Danielle Oderra, Roberto Medile et Ginette Reno. L’occasion a permis de discuter des hommages en cours et à venir en commémoration à la mémoire de celui qu’on surnommait l’Enfant de Limoilou, dont le spectacle le plus attendu  intitulé Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves… mis en scène par Joe Bocan et réunissant cette dernière ainsi que Stéphane Archambault, Daniel Boucher, Florence K, Roberto Medile, Danielle Oddera, Martin Théberge et Pierre Verville, sous la direction musicale de Jean Fernand Girard. Les représentations se tiendront à Montréal (7 août 2022), Gatineau (21 août 2022), Sainte-Agathe-des-Monts (3 septembre 2022) et Québec (10 septembre 2022).

Les bruits de Sylvain Lelièvre (première partie)

Les bruits de Sylvain Lelièvre (deuxième partie)

Coup de chapeau à Sylvain Lelièvre

En cette fin avril 2022, il y a 20 ans que Sylvain Lelièvre nous a quittés. Afin de souligner cet anniversaire, les Productions Martin Leclerc ont réuni huit interprètes pour revisiter l’œuvre du regretté auteur-compositeur décédé soudainement le 30 avril 2002. À compter du 7 août, les Joe Bocan (qui signe aussi la mise en scène), Daniel Boucher, Florence K, Stéphane Archambault, Danielle Oddera, Roberto Medile, Martin Théberge et Pierre Verville, célèbreront la poésie de Sylvain Lelièvre dans un spectacle intitulé Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves..., à Montréal, Gatineau, Saint-Agathe-des-Monts et Québec. Les artistes seront sous la direction musicale de Jean Fernand Girard.

 

Auparavant, les 21 et 24 avril derniers, le chanteur Martin Théberge a pour sa part livré deux récitals entièrement consacrés au répertoire de Lelièvre à guichets fermés, à la salle Claude-Léveillée de Montréal. Cette entrée montréalaise remarquée a donné la chance à Martin Théberge de mettre de l’avant son immense talent d’interprète dans les pièces célèbres et de plus méconnues du poète de Limoilou. En compagnie de Benoit Sarrasin, au piano, et Francis Covan, à la guitare, au violon et l’accordéon, Martin Théberge a transporté les spectateurs ravis dans un concert intimiste emplit de paroles fortes et engagées, comme des plus beaux couplets d’amour. Ainsi, ceux-ci ont pu réentendre les chansons emblématiques de l’œuvre de Sylvain Lelièvre, à savoir Toi l’ami, Petit matin, Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves? Lettre de Toronto et Marie-Hélène entre autres. Martin Théberge poursuit son tour de chant à Saint-Ulric le 14 mai, à Gatineau le 16 septembre et au Lion d’Or de Montréal le 23 octobre. Critique : Martin Théberge fait renaître l’œuvre de Lelièvre

 

Spectacle Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves… à l’affiche dans les salles suivantes :

 

Théâtre Jean-Duceppe (Montréal) – 7 août 2022 à 19h

Salle Odysée (Gatineau) – 21 août 2022 à 20h

Théâtre Le Patriote (Saint-Agathe-des-Monts) – 3 septembre 2022 à 20h

Palais Montcalm (Québec) – 10 septembre 2022 à 20h

Marie-Hélène au temps du masque

À la semaine prochaine, l’émission humoristique de la radio de Radio-Canada, a offert sa vision 2021 de «Marie-Hélène». Imité par Pierre Verville, Sylvain Lelièvre chante une version adaptée à notre époque de son grand succès : «C’est pas facile d’être étudiant / Porter un masque tout le temps / L’école ce n’est plus comme avant / Avoir son DEC dans dix ans». Écouter le segment de l’émission: Sylvain Lelièvre À la semaine prochaine.

Sylvain Lelièvre s’est déjà confié au micro de Monique Giroux au sujet de Marie-Hélène: «Au départ, ce n’était pas une fille, c’était plus une génération. Je ne connaissais aucune Marie-Hélène. Après, il y a eu évidemment des jeunes filles qui m’arrêtaient et qui me disaient: [C’est moi, Marie-Hélène!]».

Version télévisée de Marie-Hélène avec les musiciens d’origine de l’album (1976).