Jean Lapointe décroche le prix Sylvain-Lelièvre

Jean Lapointe, Monique V.-Lelièvre et Mercedes Vincent

Lors du 13e gala de la Fondation SPACQ, Jean Lapointe a obtenu le prix Sylvain-Lelièvre pour souligner l’ensemble de son œuvre d’auteur-compositeur. Également comédien et sénateur, à la chambre haute du Parlement du Canada (2001 à 2010), Jean Lapointe a connu de grands succès avec les pièces Mon oncle Edmond, C’est dans les chansons et Si on chantait ensemble. Au bras de son épouse Mercedes Vincent, monsieur Lapointe a évoqué le souvenir de Sylvain Lelièvre, en proposant que ce dernier aurait sans doute composer «un petit blues pour l’occasion». Le prix s’accompagne d’une bourse de 10 000 $ remise de la part de Fiera Capital.

Yvon Deschamps reçoit le prix Sylvain-Lelièvre

YvobDeschampsYvon Deschamps a obtenu le prix Sylvain-Lelièvre pour l’ensemble de son œuvre lors de la soirée de remise des prix de la Fondation SPACQ, le 25 septembre dernier. À cette occasion, le célèbre monologuiste a également reçu une bourse de 10 000 $ offerte par Fiera Capital. Toutefois, à la surprise générale, monsieur Deschamps a spontanément redonné cette récompense au président du Festival en chanson de Petite-Vallée, en Gaspésie, Alan Côté. Ce dernier avait décroché durant la soirée SPACQ 2017, le prix Diane-Juster, pour son implication exceptionnelle auprès des auteurs-compositeurs-interprètes. Devant la grande générosité d’Yvon Deschamps, Alan Côté n’a pu retenir des larmes de joie. D’autant plus que le Festival de Petite-Vallée est au cœur d’une collecte de dons après qu’un incendie ait ravagé la totalité de la scène musicale de la Vieille-Forge, où sont présentés les spectacles du festival annuellement.

Ce n’est un secret pour personne, Sylvain Lelièvre était un habitué du Festival en chanson de Petite-Vallée de son vivant. Il a été tour à tour formateur et artiste invité. En outre, Alan Côté a composé une pièce hommage à son ami Sylvain, intitulée :
J’ai pris le même vol que toi
.

Photo-Elizabeth-Gagnon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pierre Létourneau reçoit le Prix Sylvain-Lelièvre

Pierre Létourneau, Monique V-Lelièvre et Maurice Pinsonneault
Pierre Létourneau, Monique V-Lelièvre et Maurice Pinsonneault

La Fondaction SPACQ a remis ses prix à 15 lauréats, le 24 septembre dernier. Pierre Létourneau a reçu le Prix Sylvain-Lelièvre, que lui a remis Monique Vaillancourt-Lelièvre, l’épouse du disparu. En remportant la distinction, soulignant l’ensemble de ses oeuvres, Pierre Létourneau a invité les interprètes à nommer plus souvent les auteurs et compositeurs de leurs chansons pour mettre en lumière leur talent. La récompense constitue une bourse de 10 000 $ pour son récipiendaire. Monsieur Maurice Pinsonneault, d’Angelcare, était ainsi présent pour la commandite.

Pierre Calvé couronné
du Prix Sylvain-Lelièvre

pcLa Fondation SPACQ a distribué ses prix le 3 octobre dernier. L’auteur-compositeur-interprète Pierre Calvé a remporté à cette occasion le Prix Sylvain-Lelièvre. L’épouse de Sylvain, Monique Vaillancourt-Lelièvre, était présente pour lui remettre la récompense, qui s’accompagne d’une bourse de 10 000 $ remise par la société Fiera Capital. Le prix souligne ainsi l’ensemble des œuvres de Pierre Calvé.

L’aura de Sylvain Lelièvre a plané sur toute la cérémonie. En plus du témoignage de Pierre Calvé, Danielle Oddera a rappelé la mémoire de son ami en acceptant le Prix Lucille Dumont pour l’ensemble de sa carrière. Le parolier Norman Racicot a également évoqué l’apport de Sylvain Lelièvre dans sa vie en recevant le Prix Luc Plamondon.

L’ouvrage Toi l’ami
lancé à Montréal

La Maison de la culture Rosemont-La Petite-Patrie a accueilli les invités au lancement du livre Toi l’ami. Cent regards sur Sylvain Lelièvre. Le grand écran projetait des photos de Sylvain Lelièvre de toutes les époques, et un trio de musiciens, formé par Robert Angelillo, à la contrebasse, Stéphane Aubin, au piano et Roxane De Lafontaine, au violon, interprétaient ses chansons en version instrumentale. Le maître de cérémonie, Roberto Medile a présenté les deux auteures, Élizabeth Gagnon et Monique Vaillancourt-Lelièvre et l’idéateur du projet, Laurent Lavigne. Chacun a révélé sa petite histoire sur la réalisation de cet ouvrage de 240 pages. Une séance de signatures fort prisée a suivi le discours des auteures.

Couverture photos

Parmi les invités au lancement figuraient des personnes de tous les milieux, à commencer par le frère cadet de Sylvain, Denys Lelièvre, l’interprète Danielle Oddera, la sexologue Jocelyne Robert, l’écrivaine Louise Desjardins, le cinéaste Alain Chartrand, Pierre Calvé, Daniel Gadouas, Philippe Noireaut et Jessica Vigneault, le directeur du Festival en chansons de Petite-Vallée Alan Côté, le directeur de Coup de coeur francophone Alain Chartrand. La graphiste du livre, Pascale Aubin – de S.P.I.N. – était aussi présente. Un grand merci à Monique Garneau, agente culturelle à la Maison de la culture Rosemont-La Petite-Patrie pour sa générosité et son accueil.