Alexandre Belliard reçoit le prix Sylvain-Lelièvre

La Fondation SPACQ a remis ses prix à 18 lauréats, le 27 septembre dernier. À cette occasion, Alexandre Belliard s’est vu décerner le Prix Sylvain-Lelièvre pour célébrer l’ensemble de sa carrière et son dévouement à la préservation de la francophonie d’Amérique avec son projet Légendes d’un peuple. Alexandre Belliard est le plus jeune artiste à recevoir ce prestigieux prix après de légendaires auteurs-compositeurs tels que Claude Léveillée, Richard Séguin, Gilles Vigneault, Yvon Deschamps, Plume Latraverse, Jean Lapointe, Claude Gauthier, pour ne nommer que ceux-là. Le récipiendaire a obtenu une bourse de 10 000 $ de Fiera Capital, par son représentant M. Rodrigue Lussier. L’épouse de Sylvain Lelièvre, Monique, était aussi présente à ce gala tenu sur la scène de l’Impérial, rue De Bleury à Montréal.

Intronisation au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Le 21 septembre 2022, le Centre national de la musique de Calgary a rendu hommage à 7 artistes emblématiques avec une nouvelle exposition du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC). Au nombre des artistes célébrés cette année figure «le regretté grand auteur-compositeur québécois Sylvain Lelièvre (page du PACC), qui a laissé en héritage des dizaines de textes et de mélodies qui font partie du répertoire du Québec.» À cette occasion, Sylvain Lelièvre a rejoint David Foster, Bryan Adams, Alanis Morissette, Jim Vallance, Murray McLauchlan et Daniel Lavoie. Ce dernier avait auparavant intronisé son ami lors d’une cérémonie précédant le spectacle Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves… Hommage à Sylvain Lelièvre, présenté au Théâtre Jean-Duceppe, le 7 août dernier. Daniel Lavoie s’est chargé d’officialiser l’intronisation : pour ce faire, il était accompagné sur scène de Monique Vaillancourt-Lelièvre, épouse de l’auteur-compositeur, et de Jehan Valiquet, représentant du PACC.

 

En 2015, le grand succès de Sylvain Lelièvre, Marie-Hélène, avait fait son entrée parmi les chansons intronisées au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens.

 

Couverture média de l’intronisation de Sylvain Lelièvre au Panthéon

CIBL reçoit Monique Vaillancourt-Lelièvre

L’épouse de Sylvain Lelièvre, Monique, a participé à l’émission de Jean Gagnon Doré, La girafe ambleuse, à CIBL, le 18 janvier dernier. L’animateur et son invitée ont parcouru pendant une heure l’univers de l’auteur-compositeur, décédé en 2002. Après un retour sur ses études en architecture, puis en littérature, ils ont évoqué ensemble les débuts du poète à Québec et ensuite à Montréal, à la Boîte à Clairette. Dans ce portrait intimiste de la carrière de Lelièvre, ils ont évoqué quelques-unes de ses chansons-phares dont Marie-Hélène, interprétée à l’occasion par Les sœurs Boulay. Après l’écoute de cette version, Jean Gagnon Doré a souligné la superbe production de l’album hommage Salut Sylvain!, lancé à l’automne 2016, où figurent Les sœurs Boulay, Michel Rivard, Ariane Moffatt et Louis-Jean Cormier, notamment. L’étroite collaboration entre Sylvain Lelièvre et Daniel Lavoie a aussi fait l’objet d’un survol, alors que Mme Vaillacourt-Lelièvre a décrit les rencontres très chaleureuses des deux artistes en création. Ce qui a donné comme résultat Le joueur de piano et Je n’y suis pour personne. En fin d’interview, l’animateur a assuré son invitée d’un nouvel entretien au cours des prochains mois afin de revisiter l’œuvre de Sylvain Lelièvre.

Le prix Sylvain-Lelièvre à Luc Plamondon

Lors de la 14e édition du gala de la Fondation SPACQLuc Plamondon a reçu le prix Sylvain-Lelièvre pour souligner l’ensemble de son œuvre. Parolier prolifique, Luc Plamondon s’est fait mondialement connaître pour deux de ses créations, l’opéra-rock Starmania et la comédie musicale Notre-Dame de Paris. Sur le plan des textes de chansons, Luc Plamondon a écrit des dizaines de titres à succès pour Diane Dufresne, Céline Dion, Robert Charlebois, Renée Claude, Julien Clerc, Françoise Hardy, Petula Clark et Claude Dubois, entre autres. Parmi ses chansons les plus célèbres figurent : J’ai rencontré l’homme de ma vie, Le blues du businessman, Les uns contre les autres, L’amour existe encore, Cœur de rockeur et Belle.

L’épouse de feu Sylvain Lelièvre, Monique, était présente pour remettre la récompense, en compagnie de Denise Robert. Madame Vaillancourt-Lelièvre a évoqué le grand talent de parolier de Luc Plamondon ainsi que son indéfectible soutien à la cause du droit d’auteur pour lequel il s’est battu pendant des années. Le prix  s’est accompagné d’une bourse de 10 000 $ offerte par Fiera Capital.

Jean Lapointe décroche le prix Sylvain-Lelièvre

Jean Lapointe, Monique V.-Lelièvre et Mercedes Vincent

Lors du 13e gala de la Fondation SPACQ, Jean Lapointe a obtenu le prix Sylvain-Lelièvre pour souligner l’ensemble de son œuvre d’auteur-compositeur. Également comédien et sénateur, à la chambre haute du Parlement du Canada (2001 à 2010), Jean Lapointe a connu de grands succès avec les pièces Mon oncle Edmond, C’est dans les chansons et Si on chantait ensemble. Au bras de son épouse Mercedes Vincent, monsieur Lapointe a évoqué le souvenir de Sylvain Lelièvre, en proposant que ce dernier aurait sans doute composer «un petit blues pour l’occasion». Le prix s’accompagne d’une bourse de 10 000 $ remise de la part de Fiera Capital.