Benoit Gautier envoûte Rimouski avec Lettres de Lelièvre

Au pied de la cathédrale de Rimouski, le 11 juillet dernier, Benoit Gautier a offert son spectacle intitulé Lettres de Lelièvre, en compagnie de ses deux complices Mathieu Gagné, à la basse et contrebasse, et Christian Pamerleau à la batterie. Ensemble, ils ont interprété une bonne quinzaine de pièces du regretté poète et auteur-compositeur de Limoilou, surnommé l’écrivain de la chanson. Les Rimouskois ont ainsi eu droit aux classiques et aux succès de Sylvain Lelièvre parmi lesquelles ont figuré Moman est là, Old Orchard, Toi l’ami, Marie-Hélène, La basse-ville, Lettre de Toronto et Petit matin, entre autres. Depuis 2013, Benoit Gautier effectue une tournée des grandes régions du Québec avec ce spectacle hommage.

De Sylvain… à Lelièvre signé Ginette Paradis tout l’été

Depuis 2012, Ginette Paradis parcourt le Québec avec son spectacle : De Sylvain… à Lelièvre. Ainsi, pour une deuxième année consécutive, l’auteure-compositrice originaire de Limoilou transporte son tour de chant sur les scènes françaises. De Poitiers à Noizay, en passant par Rochefort-sur-Loire et Villaines-les-Rochers, Ginette Paradis offrira à ce nouveau public la poésie de l’écrivain de la chanson.

Comme à son habitude, la Limouloise saura charmer son auditoire avec ses interprétations émouvantes et vibrantes des classiques et des succès de Sylvain Lelièvre. Les spectateurs auront la chance de découvrir les perles du répertoire Lelièvre, à savoir Marie-Hélène, Petit Matin et Old Orchard, à l’instar de Toi l’ami, Le croque-mort à coulisse, Tôt ou tard, jusqu’aux Choses inutiles.

Outre la tournée française, Ginette Paradis doit se produire également à La Pocatière en juillet, Saint-Jean-Port-Joli en août, et Baie-Saint-Paul en septembre. D’autres représentations de De Sylvain… à Lelièvre sont prévues d’ici la fin de l’année. Cet hommage aux chansons et aux mélodies du poète de Limoilou est l’occasion d’entendre le brio des musiciens Gilles Beaudoin, aux claviers, Claude Laflamme, à la guitare-harpe, et Sylvain Audet, à la basse.