Marie-Hélène au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens

Sylvain LelièvreFigurant pour la première fois sur l’album Programme double, la chanson Marie-Hélène est rapidement devenue un classique. Déjà connu pour sa pièce Petit matin, Sylvain Lelièvre marquait de nouveau l’imaginaire avec cette intrigante étude de caractère qu’est Marie-Hélène. Dans le but de la célébrer, le Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens (PACC) a intronisé cette œuvre-phare du répertoire Lelièvre. La chanson est reprise par Alexandre Désilets dans le cadre des Classiques revisités du Panthéon. Les références culturelles que Marie-Hélène contient établissent bien l’espace et l’époque de la pièce: Montréal («rue Saint-Denis», «en métro»), ainsi que des groupes tels que Genesis, Harmonium (Cinquième saison) et les Beatles (Let it Be).

Chaque année, de nouvelles chansons sont intronisées au PACC. Dans le but de célébrer ces pièces, parfois méconnues des plus jeunes, le PACC, ICI Musique et CBC Music font équipe et proposent des reprises originales et uniques de ces classiques maintenant revisités. Ici, Marie-Hélène touchante chanson jazz-pop qui a certainement contribué à lancer la carrière de Sylvain Lelièvre, l’auteur-compositeur, poète et lauréat de plusieurs Félix, apprécié en France et au Québec, entre autres pour sa maîtrise de la langue française. En 2001, la chanson Marie-Hélène fut sacrée Classique de la SOCAN, soulignant au moins 25 000 passages à la radio.

Marie-Hélène par Sylvain Lelièvre (1976)

 

Benoit Gautier chante Sylvain Lelièvre

benoit_gautierLe spectacle Toi l’ami de Benoit Gautier débute le 2 novembre à 20h au Rendez-vous du thé, dans le quartier Ahuntsic, à Montréal. Auteur-compositeur-interprète et pianiste, Benoit Gautier plonge à fond dans l’œuvre de Sylvain Lelièvre… par affinités d’abord, puis pour le partage, et enfin par souci de rendre au poète de Limoilou la pérennité qu’on lui doit. Petit matin, Marie-Hélène, Chanson du bord de l’eau, La basse-ville, Qu’est-ce qu’on a fait de nos rêves? Lettre de Toronto, Les choses inutiles, etc. Autant de perles que l’on ne saurait oublier!

Sortie de Petite anthologie:
de Limoilou à Tombouctou

GSI Musique propose un album double de Sylvain Lelièvre, Petite anthologie: de Limoilou à Tombouctou. Cet opus réunit 30 chansons choisies avec soin par Pierre Lachance, vice-président et directeur général de GSI Musique, en étroite collaboration avec Monique Lelièvre, l’épouse de Sylvain. Ce recueil constitue à la fois un incontournable pour tout admirateur de Sylvain Lelièvre et une excellente introduction à l’œuvre de l’auteur-compositeur-interprète dont la plupart des disques sont épuisés.

Parmi les titres retenus, qui couvrent plus de 25 années de chanson, figurent ses œuvres les plus populaires, de Marie-Hélène aux Choses inutiles, en passant par Old Orchard et Le blues du courrier. Il y a aussi des pièces moins connues de son répertoire comme L’embellie ou Tôt ou tard.

Le livret de l’album comprend les paroles de chansons, enrichies dans certains cas d’annotations et de commentaires de l’artiste.

Critiques:

STÉPHANE LECLAIR – C’est pas trop tôt (chronique culturelle), Radio-Canada Première, 28 novembre 2013

SYLVAIN MÉNARD – Puisqu’il faut se lever (chronique disque), 98,5, 13 décembre 2013

MARIE-JOSÉE BOUCHER – Info-Culture Biz, 26 novembre 2013

Trois classiques avec Robert Angelillo

Robert Angelillo

Le Quatuor Robert Angelillo fait revivre les classiques de Sylvain Lelièvre Marie-Hélène, Petit matin et Venir au monde en version instrumentale. Avec des arrangements jazz, le quatuor des grands noms de la musique d’ici offre une grande cuvée pour souligner, à sa façon, les dix années d’absence de Sylvain Lelièvre. Robert Angelillo s’est entouré Ron Di Lauro, aux cuivres, Richard Provençal, à la batterie, et Pierre Leduc, au piano. Faut-il le signaler, Robert Angelillo est le frère cadet du regretté Vic Angelillo, disparu subitement quelques mois après son ami Sylvain.

Écoute disponible ici