Le prix Rapsat-Lelièvre décerné
à Les Louanges

La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Mme Nathalie Roy, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Nadine Girault, et le délégué général de Wallonie-Bruxelles à Québec, M. Benoît Rutten, ont décerné le prix Rapsat-Lelièvre à l’auteur-compositeur-interprète Vincent Roberge, alias Les Louanges.

Coup de cœur des spécialistes belges du domaine de la musique ayant participé au jury, le multi-instrumentiste, finaliste des Francouvertes 2017 et de Granby 2015, charme par son timbre de voix singulier et s’amène avec un premier album aux sonorités pop, jazz, R&B, hip-hop et électro. Cette musicalité différente, teintée aussi de funk, ainsi que son univers unique ont charmé le jury international. Ce dernier a souligné la qualité et la singularité des textes et de l’album, qui a d’ailleurs été très bien reçu au Québec. Les membres du jury ont aussi noté le potentiel de rayonnement de son album en Belgique francophone.

Les Louanges se verra remettre une bourse de 5 000 $ de la part de Wallonie-Bruxelles International. De plus, sa maison de production Bonsound bénéficiera d’un soutien financier de 10 000 $ du ministère de la Culture et des Communications pour soutenir le rayonnement de l’artiste et la mise en marché de son disque en Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour sa part, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie soutiendra la promotion de l’artiste en Wallonie-Bruxelles grâce à une aide financière s’élevant à 8 000 $. Le prix Rapsat-Lelièvre lui sera remis officiellement à l’occasion des Francofolies de Spa, en Wallonie, le 21 juillet prochain. Entretemps, Vincent Roberge est à l’affiche des Francofolies de Montréal le 18 juin prochain, au Club Soda.

Klô Pelgag lauréate du prix Rapsat-Lelièvre

L’auteure et compositrice-interprète gaspésienne Klô Pelgag reçoit le prix Rapsat-Lelièvre 2017 pour la richesse et la qualité artistique de son album L’étoile thoracique. «Cette jeune artiste est une véritable bouffée d’air frais dans le paysage musical québécois,» a soutenu le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin. En compagnie de sa collègue des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, les deux ministres étaient fiers de l’annoncer en avril dernier. Le prix Rapsat-Lelièvre a officiellement été remis à Klô Pelgag à l’occasion des Francofolies de Spa, en Belgique, où elle s’est produite le 20 juillet dernier. La récompense s’accompagne d’une bourse de 5 000 $ de la part de Wallonie-Bruxelles International. La maison de production, Coyote Records, pourra recevoir jusqu’à 10 000 $ du ministère de la Culture et des Communications pour soutenir le rayonnement de Klô Pelgag et la mise en marché de son disque en Wallonie-Bruxelles. Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie offre également à l’artiste un appui financier pouvant aller jusqu’à 8 000 $ pour la réalisation de missions de promotion en Wallonie-Bruxelles.

L’univers poétique de Klô Pelgag, le caractère orchestral de sa musique et sa présence scénique aux allures théâtrales ont été remarqués par les membres du jury international. Les spécialistes du domaine de la musique ont aussi noté l’originalité et la fraîcheur des performances de l’artiste. Sa musique et ses textes éclatés et recherchés, parfois drôles ou même singuliers, empreints de liberté et de vivacité, rejoignent un vaste public. Paru en novembre 2016, L’étoile thoracique a reçu de nombreux éloges de la critique.

Outre Klô Pelgag, le prix Rapsat-Lelièvre a récompensé les artistes québécois Pierre Lapointe, Ariane Moffatt, Yann Perreau et Lisa Leblanc, notamment.

 

Le Prix Rapsat-Lelièvre
revient à Lisa LeBlanc

La talentueuse Lisa LeBlanc est la récipiendaire du Prix Rapsat-Lelièvre 2013. L’auteure-compositrice-interprète, originaire du Nouveau-Brunswick remporte cette récompense prestigieuse pour la qualité et la singularité de son premier album, lancé l’an dernier. Lisa LeBlanc recevra officiellement son prix à la 20e édition des Francofolies de Spa, en Belgique, en juillet, où elle livrera aussi son spectacle.

 

«Je veux féliciter chaleureusement Lisa LeBlanc, cette étoile montante de la musique dont la carrière est déjà bien ancrée au Québec. C’est maintenant au tour de la communauté de la Wallonie-Bruxelles d’apprécier l’immense talent et l’originalité de cette auteure-compositrice-interprète qui n’en est pas à sa première incursion en Europe et qui est loin d’avoir fini de conquérir de nouveaux publics », a déclaré le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto.

Le Prix Rapsat-Lelièvre, du nom des grands artistes que furent dans leurs pays respectifs Sylvain Lelièvre et Pierre Rapsat, vise à encourager le développement et la promotion de la langue française et à stimuler la production et la diffusion de disques francophones; il est assorti d’une bourse de 5 000 $ pour l’auteur-compositeur-interprète et une aide financière de 10 000 $ au producteur du disque afin d’en assurer la diffusion sur le marché Le prix Rapsat-Lelièvre est remis en alternance à un artiste ou à un groupe du Québec et de la Wallonie-Bruxelles.

Suarez lauréat du prix Rapsat-Lelièvre

Le gouvernement du Québec et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont remis le prix Rapsat-Lelièvre 2012 au groupe belge Suarez pour la qualité de son album L’indécideur.  La remise a eu lieu le 5 novembre dernier au Lion d’Or à Montréal, dans le cadre de Coup de cœur francophone, et en présence de la sous-ministre de la Culture et des Communications Rachel Laperrière et du délégué Wallonnie-Bruxelles à Québec, Daniel Sotiaux. Les membres de Suarez ont interprété trois titres de leur album, dont la très accrocheuse Qu’est-ce que j’aime ça.

Le prix comprend une bourse de 5 000 $ accordée à un auteur-compositeur-interprète ou à un groupe, ainsi qu’une aide de 7 500 € allouée par Wallonie-Bruxelles International au producteur du disque afin d’en assurer la diffusion sur le marché québécois. Le prix Rapsat-Lelièvre est décerné en alternance à un artiste ou à un groupe du Québec et de Wallonie-Bruxelles. Suarez succède ainsi à Jérôme Minière qui a obtenu le prix en 2011 aux Francofolies de Spa.

Le prix Rapsat-Lelièvre accordé à Jéronimo

jeronimoLa vingtième édition de Coup de coeur francophone a été l’occasion de remettre à l’auteur-compositeur-interprète Jéronimo le Prix Rapsat-Lelièvre. Originaire de Liège en Belgique, Jéronimo a obtenu cette distinction grâce à son deuxième opus intitulé 12 h 33. De facture plus intimiste et personnelle, son nouvel album frappe par la qualité des mélodies et la finesse des arrangements. Fruit d’une entente de coopération, ce prix prestigieux, attribué par un jury international, lui est décerné par le gouvernement du Québec et celui de la Communauté française de Belgique pour souligner son talent et l’originalité de son univers musical.