Trois classiques avec Robert Angelillo

Robert Angelillo

Le Quatuor Robert Angelillo fait revivre les classiques de Sylvain Lelièvre Marie-Hélène, Petit matin et Venir au monde en version instrumentale. Avec des arrangements jazz, le quatuor des grands noms de la musique d’ici offre une grande cuvée pour souligner, à sa façon, les dix années d’absence de Sylvain Lelièvre. Robert Angelillo s’est entouré Ron Di Lauro, aux cuivres, Richard Provençal, à la batterie, et Pierre Leduc, au piano. Faut-il le signaler, Robert Angelillo est le frère cadet du regretté Vic Angelillo, disparu subitement quelques mois après son ami Sylvain.

Écoute disponible ici