Le troisième orchestre
en format poche

L’unique roman de Sylvain Lelièvre, Le troisième orchestre, qui a connu un grand succès lors de sa sortie en 1996, renaît en format poche. Publié aux éditions L’instant même, l’oeuvre littéraire a été lancée le 27 mars dernier à l’Espace Paul-Émile-Jobin du Cégep Limoilou, en présence du directeur de la maison d’édition Gilles Pellerin et de la conjointe de Sylvain Lelièvre, Monique. Un ensemble musical formé de Réjean Yacola au piano, Roxane De Lafontaine au violon, Yvan Fortin à la guitare, et Sylvain Audet, a interprété les classiques du poète de Limoilou.

À sa parution, Le troisième orchestre reçut un accueil unanime et est rapidement devenu un succès de librairie. La critique reconnut au roman de Sylvain Lelièvre son caractère original, achevé et touchant, au même titre que ses chansons. Campé à la fin des années cinquante, le roman dépeint une époque finalement pas si noire que ça, l’époque de la sacro-sainte obéissance, comme l’écrit Gilles Vigneault en préface. L’imagination de l’auteur nous la restitue tout en nuances et pleine de mystères, du plus léger au plus grave.

Critique à la sortie du roman en 1996

Marie-Ève Gérin, Le Soleil, 21 septembre 1996 : « Le troisième orchestre est un de ces livres qu’on dévore à la manière d’un boulimique mais dont on tourne les pages à regret, anticipant la fin d’un monde. On en sort avec un sentiment de manque, comme celui qui nous habite lorsqu’on revient chez soi après un voyage riche en images et en émotions. »

Salut Sylvain! au programme de Limoilou m’en chante!

Affiche_lelievre_2010_3La 8e édition de Salut Sylvain! est présentée cette année dans la salle Sylvain-Lelièvre du Cégep Limoilou. À la faveur du nouveau festival de chanson francophone, Limoilou m’en chante, l’hommage annuel consacré à Sylvain Lelièvre met en vedette Danielle Oddera. La première de ses chansons offrira au public le spectacle Toi l’ami, qu’elle a créé en 2003 et qui est dédié à l’œuvre de son ami. Accompagnée du pianiste Léon Bernier, lui-même orchestrateur de longue date de l’œuvre de Lelièvre, Danielle Oddera livrera sa performance le jeudi 30 septembre. Le spectacle est gratuit.

Fondé à l’initiative de l’idéateur et programmateur Pierre Jobin, Limoilou m’enchante doit son existence au regretté auteur-compositeur-interprète, disparu en 2002, puisque le Festival se greffe autour des activités annuelles célébrant son œuvre. Une série de concerts prendront donc l’affiche du 28 septembre au 3 octobre prochains, à la nouvelle salle Sylvain-Lelièvre du Cégep Limoilou. Outre Danielle Oddera et son Toi l’ami, Stephen Faulkner, Graeme Allright et le monument Gilles Vigneault seront également au rendez-vous.

Inaugurée en février 2009, après des travaux d’agrandissement et de réaménagement de 4 M$, la salle Sylvain-Lelièvre accueille nombre d’événements culturels et sociocommunautaires, en plus d’être un lieu de diffusion pour les étudiants du Cégep.

Septième édition : Salut Sylvain! 7 ans déjà…

septansdeja_70

En raison d’une pluie diluvienne, c’est dans l’enceinte du Centre Horizon que s’est déroulé la Septième édition de Salut Sylvain! 7 ans déjà… Organisé par Pierre Jobin, le spectacle coloré a réuni sur la même scène Annie Poulain, Alcaz’, Bernard Cimon, Claude Vallières, Parfums de Paris et Danielle Oddera. Une variété de chansons de Sylvain Lelièvre ont été interprétées, de Venir au monde, à Marie-Hélène, en passant par Les choses inutiles et Toi l’ami. Une soirée remplie d’émotions qui a manifestement enthousiasmé les 600 spectateurs amassés dans cette salle du quartier Limoilou.

Spectacle commenté, Voir

Le Fonds de oeuvres magistrales couronneChansons retrouvées

Chansons retrouvées
Chansons retrouvées

Le Trust AV, par le biais du Fonds des oeuvres magistrales, a souligné la revitalisation d’archives sonores exemplaire réalisée avec l’album Chansons retrouvées de Sylvain Lelièvre, paru en avril 2008, grâce au travail d’orfèvre d’Élizabeth Gagnon et de Pierre Léger. La qualité graphique du coffret, élaboré par Jean-Charles Labarre, est également digne de mention. À travers cet honneur, le Trust assure la sauvegarde de cet héritage sonore du poète de Limoilou.