L’auditorium du Collège de Maisonneuve baptisé salle Sylvain-Lelièvre

Salle Sylvain-Lelièvre
Salle Sylvain-Lelièvre

Le Collège de Maisonneuvre a rebaptisé son auditorium salle Sylvain-Lelièvre, le mardi 9 novembre 2004. L’auteur-compositeur, qui a aussi été professeur dans l’institution d’enseignement durant 34 ans, a fait l’objet d’un vibrant hommage de la part des étudiants du Collège. Sous la direction de Robert Léger, ceux-ci ont monté un spectacle inaugural. Les chansons de l’auteur de Petit matin ont été interprétées par de jeunes chanteurs et chanteuses, tandis que Philippe Boisclair, ancien étudiant de Lelièvre, a lu des extraits du roman Le troisième orchestre. Le spectacle s’est ouvert sur un vox-pop composé de témoignages d’amis, de collègues et d’anciens étudiants de Lelièvre : Daniel Boucher, Danielle Oddera, Roberto Medile, Alain Brunet, de La Presse, et Pierre Rodrigue, entre autres.

L’hommage s’est poursuivi le lendemain lors d’une conférence-débat organisée par Louis Caron, professeur de science politique au Collège. Sylvain Lelièvre en chansons… engagées a réuni Gilles Vigneault, Robert Léger et Danielle Oddera autour des thèmes chers à Lelièvre.

Karin Clercq
Karin Clercq

Karin Clercq remporte le prix Rapsat-Lelièvre

La jeune auteur-compositrice-interprète Karin Clercq s’est vu décerner le prix Rapsat-Lelièvre pour son album Femme X. L’artiste bruxelloise a obtenu cet honneur dans le cadre de l’édition 2004 de Coup de coeur francophone, tenu à Montréal en novembre. Femme X est une mosaïque où treize pièces se fondent en autant d’histoires particulières, treize trajectoires nées d’une sensibilité toute féminine.