Jérôme Minière décroche le Prix Rapsat-Lelièvre

Christine St-Pierre et Jérôme Minière
Christine St-Pierre et Jérôme Minière

L’auteur-compositeur-interprète Jérôme Minière a remporté le Prix Rapsat-Lelièvre 2011 pour la qualité exceptionnelle de son récent album Le Vrai le Faux. Il recevra son prix officiellement le 24 juillet prochain alors qu’il se produira aux Francofolies de Spa sur la scène Carrefour des Talents. Ce nouvel opus, dont on ne tarit pas d’éloges, est animé de réflexions quotidiennes tout en posant un regard critique sur la société moderne. Si l’abondance est au cœur du propos, les arrangements, eux, demeurent épurés. Sur des accords soutenus par les guitares électriques, les claviers et les percussions, Jérôme Minière nous transporte dans un univers très personnel et ce, avec cohérence et finesse.

Le Prix Rapsat-Lelièvre est attribué annuellement par un jury international composé de spécialistes de la chanson issus de la Communauté française de Belgique et du Québec.Le Prix Rapsat-Lelièvre, du nom des grands artistes que furent dans leur pays respectif Sylvain Lelièvre et Pierre Rapsat, vise à encourager le développement et la promotion de la langue française, à stimuler la production et la diffusion de disques francophones, à faire connaître les productions artistiques et à favoriser les échanges entre le Québec et Wallonie-Bruxelles dans le domaine de la création chantée. Depuis sa création en 1983, les artistes québécois ayant reçu cet hommage sont Daniel Lavoie, Michel Rivard, Richard Desjardins, Terez Montcalm, Mario Chenart, Mario Peluso, Stefie Shock, Yann Perreau, Dumas, Pierre Lapointe et Ariane Moffatt. Du côté belge, 12 artistes ont mérité le prix dont Karin Clercq, Jeronimo, Baloji, en 2008 et Balimurphy en 2010.