Inauguration du parc Sylvain-Lelièvre dans Limoilou

Parc Sylvain-Lelièvre
© Connie Molina-Albiter

La Ville de Québec a inauguré le parc Sylvain-Lelièvre, le samedi 3 juillet 2004, dans l’arrondissement Limoilou, à l’angle de la 4e Avenue et du boulevard de la Canardière. L’inauguration a eu lieu en présence du maire de Québec Jean-Paul L’Allier, Pierre Boulanger, président et directeur général de la Commission de la capitale nationale du Québec et de Monique Lelièvre, épouse de Sylvain Lelièvre. La pièce maîtresse de cet aménagement est constituée de La portée des mots, œuvre du sculpteur Florent Cousineau, qui reprend, en paroles et en notes, les derniers vers de la chanson Toi l’ami de Sylvain Lelièvre. Le parc a été conçu par l’architecte paysagiste André Plante. Des arbres et arbustes, des bancs publics, des plantes vivaces ainsi que de l’éclairage complètent l’aménagement.

Ce parc public est située à l’intersection de la 4e Avenue et du chemin de la Canardière. Il est aménagé de conifères, d’arbustes et de fleurs qui encerclent le point central en forme de microsillon. La sculpture suspendue, en aluminium, de 25 mètres de long, en forme de portée musicale reproduit trois chansons de Sylvain Lelièvre soit : La basse ville , Tombouctou et Toi l’ami . Elle reproduit aussi, selon un choix de la famille Lelièvre, les deux derniers vers de la chanson Toi l’ami : « Que par-dessus les mers, les villes et les toits se rejoignent nos mains à force d’espérance ».

Communiqué de la Ville de Québec

Vue panoramique du parc Sylvain-Lelièvre