Ginette Paradis au cœur de l’œuvre Lelièvre

gpcvLe Domaine Forget a accueilli Ginette Paradis et ses talentueux musiciens, le samedi 2 novembre dernier. L’interprète de Limoilou a livré une performance mémorable des classiques de Sylvain Lelièvre, comme des pièces les moins connues. Épousant le style du poète, Ginette Paradis a aussi remanié des arrangements avec ses complices, notamment Gilles Beaudoin. L’étonnant Drop out est énergiquement rafraîchi au son rock. L’orchestration épurée de Tôt ou tard accentue le thème de la chanson.

Claude Vallières (Bande Magnétik) a fait un passage remarqué en première partie le temps d’interpréter une superbe version voix/guitare de La banlieue. Il a ensuite effectué un tour de force vocal en chantant Marie-Hélène en donnant simultanément le tempo.

 Le spectacle De Sylvain à Lelièvre a été l’occasion d’observer l’étendue du talent des musiciens: Gilles Beaudoin, au piano Claude Laflamme, aux guitares, Denis Pouliot, à la batterie, et Sylvain Audet, à la basse et contrebasse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.